Seul club officiel de supporters de Liverpool FC en France. Official Forum for Liverpool Supporters in France


DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Partagez

stéphane

Messages : 191
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 49
Localisation : ivry(94)trop loin d'anfield

DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  stéphane le Jeu 30 Sep - 18:28

source LCI.FR

Tony Curtis est décédé
Par Sylviane MOUKHEIBER et VB, le 16 juillet 2010 à 09h44, mis à jour le 30 septembre 2010 à 17:14


Entré dans la légende avec "Certains l'aiment chaud" de Billy Wilder avec l'irrésistible Marilyn, Tony Curtis incarnait le séducteur type des grandes années d'Hollywood.
Mots-clés : tony curtis,billy wilder,jamie lee curtis,stanley kubrick,marilyn monroe,kirk douglas,danny wilde,roger moore22 CommentairesTony Curtis en 1970Nom : Curtis
Prénom : Tony
Né(e) le : 03 juin 1925 - à : New York, Etats-Unis
Décédé(e) le : 29 septembre 2010 (85 ans)
Acteur

Biographie

Tony Curtis, un comédien irrésistible Vidéo LCIWAT sélectionnée dans Actualité
Tony Curtis, un comédien irrésistible - 01 min 35 s
Tony Curtis était entré dans la légende après avoir tourné Certains l'aiment chaud de Billy Wilder (1959), dans lequel il formait un tandem unique de travestis avec Jack Lemmon face à une Marilyn Monroe plus touchante que jamais. Un film mythique, classé parmi les plus drôles de l'histoire du cinéma avec sa réplique culte "Nobody is perfect". Tony Curtis, le beau gosse de Hollywood, plus de cent films à son palmarès, est décédé le 29 septembre à minuit, à l'âge de 85 ans dans sa résidence du Nevada, selon la chaîne ABC News, citant son impresario et un porte-parole de la famille.

Dans un livre publié au soir de sa vie, l'acteur racontait les dessous de tournage de Certains l'aiment chaud, ce film rocambolesque qui a fait sa célébrité, et révélé sa liaison avec l'actrice. Dans une interview accordée à Valérie Expert pour LCI, il avouait que "Personne ne pouvait résister à Marilyn".

La perte de son frère, le drame de sa vie

Acteur et producteur américain, Tony Curtis a surtout connu son heure de gloire dans les années 1950 et 1960. Bernard Schwartz, son vrai nom, est né le 3 juin 1925 dans le quartier pauvre du Bronx, de parents juifs hongrois, émigrés à New York (Etats-Unis). Son père Emmanuel est tailleur, sa mère Helen est schizophrène et le bat sans cesse. Ils survivent grâce à l'aide de la communauté hongroise.

Le petit Bernard a deux frères cadets. L'un Robert est placé en institution psychiatrique, le second Julius qui avait trois ans de moins que lui, meurt écrasé par un camion. la perte de son meilleur et unique ami restera le drame de sa vie. Il restera prostré plusieurs années après l'accident. "Je pense à lui tous les jours" avouera-t-il jusqu'au dernier jour. Adolescent, il traîne dans les rues, fréquente de mauvais garçons et finit dans un centre de redressement. Il y découvre le théâtre et le cinéma et décide d'en faire son métier.

De l'énergie à revendre

Seconde guerre mondiale. En 1942, il rejoint l'US Navy à 16 ans et est affecté sur le croiseur USS Proteus. Il assiste à la capitulation du Japon dans la baie de Tokyo, le 2 septembre 1945. Ancien combattant, on lui octroie une bourse qui lui permet de s'inscrire dans un cours d'art dramatique à New York. Un agent d'Universal Pictures va le repérer dans une pièce Golden Boy et lui fait signer un contrat de sept ans. On est en 1948, Hollywood lui ouvre ses portes, il a 23 ans. "J'ai débarqué avec ma belle gueule et de l'énergie à revendre. Et à l'écran cela fonctionnait". De son propre aveu, il est surtout intéressé à cette époque par les filles et l'argent.

Très vite il change de nom. Curtis, c'est la forme américaine du nom hongrois Kertész, car Schwartz, ça faisait trop juif. Et l'Amérique d'alors était antisémite. "Toute ma vie, je me suis fait traiter de sale juif, dans la rue et même sur les plateaux de cinéma... j'ai du mal à comprendre", reconnaissait-il dans une interview accordée au journal Le Monde.

Un duo avec Janet Leigh

Acteur dans des films de séries B., il obtient son premier grand rôle auprès de James Stewart dans Winchester 73 d'Anthony Mann (1950). La notoriété viendra avec Trapèze (1956) de Carol Reed avec Burt Lancaster et Gina Lollobrigida, film qui reçoit plusieurs récompenses. L'année suivante, il reforme avec Lancaster un duo pour un film charnière dans sa carrière, Le grand chantage (Sweet Smell of Success) de Alexander Mackendrick, où l'acteur fait preuve de son talent, ce qui le consacre véritablement à Hollywood. La même année, il épouse l'actrice Janet Leigh avec qui il aura deux filles, Jamie Lee Curtis et Kelly Curtis, toutes deux actrices.

Désormais la carrière de Tony Curtis est lancée. Il est devenu une vedette avec sa cohorte d'admiratrices et de groupies. Kirk Douglas, producteur et acteur principal du film Les Vikings de Richard Fleischer (1958) l'engage avec sa femme Janet Leigh. Cette fresque historique connaîtra un immense succès international. Il tourne la même année La Chaîne (The Defiant Ones) de Stanley Kramer, où il incarne un évadé de prison avec Sidney Poitiers. Le film connaît aussi un vif succès. Mais il n'obtiendra pas l'Oscar du Meilleur Acteur pour lequel il était nommé. En 1960, Kirk Douglas lui crée un rôle dans Spartacus de Stanley Kubrick, celui du poète Antonius.

Dans les années 60, les films qui suivront ne marqueront pas les mémoires des cinéphiles. Son mariage bat de l'aile. Il divorce en 1962. Ce qui provoquera une longue brouille avec sa fille Jamie Lee qui lui reproche de les avoir abandonnées, elle et sa sœur. Il aura une vie privée chaotique, avec six mariages à son actif.

"Amicalement Vôtre", cultissime

Tony Curtis se tourne alors vers la télévision. Une seconde carrière s'ouvre à lui. Avec Roger Moore, ils marqueront de leur empreinte la célébrissime série culte Amicalement vôtre (1971) où il joue le rôle de Danny Wilde. Son rôle de garçon pauvre devenu milliardaire lui ressemble étrangement. Puis avec McCoy dans Vegas. Son dernier grand rôle au cinéma, sera celui d'un vieil acteur face à Robert De Niro dans Le Dernier Nabab d'Elia Kazan (1976).

Dans les années 80, il se retire du cinéma et se contente de faire de brèves apparitions dans des séries à la télévision : Perry Mason, Loïs et Clark et plus récemment dans Les experts Las-Végas. Une autre passion prend le dessus: la peinture. Ses tableaux connaissent un certain succès, des natures mortes à la manière de Matisse. Ses toiles atteignent 25.000 dollars.

Il sera mort avec un regret, celui de n'avoir obtenu aucun Oscar malgré un nombre impressionnant de rôles. Petite consolation : son étoile sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.



Feriel

Messages : 1979
Date d'inscription : 05/12/2009

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  Feriel le Jeu 30 Sep - 18:54

R.I.P. Tony Curtis alias Danny Wilde cry cry cry You'll be missed... Sad

Feriel

Messages : 1979
Date d'inscription : 05/12/2009

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  Feriel le Jeu 30 Sep - 20:41

stéphane a écrit:
Il sera mort avec un regret, celui de n'avoir obtenu aucun Oscar malgré un nombre impressionnant de rôles. Petite consolation : son étoile sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.



Curtis spoke of his disappointment at never being awarded an Oscar. But in March 2006, Curtis did receive the Sony Ericsson Empire Lifetime Achievement Award. He also has a star on the Hollywood Walk of Fame, and received the Ordre des Arts et des Lettres (Order of Arts and Letters) from France in 1995.

wikipedia

billy

Messages : 458
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 45
Localisation : 44= breizh !!

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  billy le Sam 2 Oct - 1:40

rip mr curtis l'un des derniers grands de hollywood

Sad

ZeZapatiste

Messages : 747
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 29
Localisation : Chapareillan, le pays du vin blanc

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  ZeZapatiste le Sam 2 Oct - 1:53

He was Spartacus...

pablo

Messages : 287
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 47
Localisation : DINARD

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  pablo le Sam 2 Oct - 8:59

RIP mr wilde

Ozzy64

Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : Across The Universe

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  Ozzy64 le Sam 2 Oct - 13:57




RIP

Contenu sponsorisé

Re: DECES DE L'ACTEUR TONY "DANNY WILDE" CURTIS.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:03


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 4:03