Seul club officiel de supporters de Liverpool FC en France. Official Forum for Liverpool Supporters in France


Récit d'un périple par un footix nationaliste

Partagez
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 20 Fév - 14:44

Départ mercredi pour un periple de 10 jours nécessitant une balise argos pour me suivre à la trace. C'est à 7:08 à bord d'un TGV direction paname que commence cette aventure. 
Le trajet ce passe bien jusqu'à Bordeaux là ou monte une gamine qui tombe plus facilement en caprice que Drogba et CR7 dans une surface. 
Arrivée à Paname à l'heure, changement de quai et nouveau TGV a 12:05 direction Le Mans. Pas le temps de m'endormir que 59' plus tard on est déjà arrivé ( le temps de trajet qui parait être un détail n'en est pas un). 
Je vais manger le temps d'attendre l'ouverture de la société de l'occasion pour récupérer un véhicule. 
Alors que j'avais loué une twingo, je récupère une corsa. Le temps que le GPS ce mette en route et direction Lorient par la nationale. Il fait un soleil magnifique ciel bleu légèrement nuageux et 11 degré en arrivant en Bretagne. Comme quoi ceux qui dise qu'il pleut tout le temps en Bretagne sont médisant, quoique !!!!! 
J'en profite pour faire une pause et boire un café.
Je reprend la route tranquillement. J'arrive au stade et je trouve facilement une place. Je vais faire un tour en ville histoire de se dégourdir les jambes, profiter de ce soleil printanier et de trouver une pharmacie pour faire renouveller mon traitement ayant oublié de le faire avant de partir. C'est chose faite. Je retourne à la voiture recuperer gants et bonnet le soleil s'étant caché la température se rafraichit vite. On est encore en hivers. 
Direction le stade où j'attends l'ouverture des guichets. Il faut que la marée chaussée soit en place pour que les guichets ouvrent. Les premières gouttes tombes puis c'est une averse. Je soupçonne un pote de l'assos que j'ai au téléphone de m'avoir envoyé la flotte qui tombait en Gironde m'étant fouttu de lui vu qu'en Bretagne il faisait beau. 
Averse de courte durée heureusement j'avais trouvé un arbre pour me mettre à l'abris. Les supporters bordelais arrivent par petits groupes. Un qui a du abuser du chouchen se prend pour le plus grand supporter du monde mais prend surtout la tête a tout le monde. Surtout que le guignol de service c'est la première fois que je le vois. Le guichet ouvre enfin. Je récupère mon billet, passe le contrôle, la palpation effectuée par la marée chaussée et je rentre dans le stade. Je découvre la nouvelle tribune du moustoir. Une nouvelle averse nous fera mettre à l'abris dans le petit coin de la tribune couverte le reste de celle-ci ne l'etant pas. 
Comme on dit après l'averse le beau temps et ce fut presque le cas.  Les joueurs rentrent sur la pelouse pour l'echauffement le temps de faire quelques photos visibles sur facebook. Deux bordelais lancent des chants et comme ce n'est pas repris traitent les autres de supporters en carton. Il faudrait d'abord connaitre les paroles. 
Un bordelais lui fait remarquer que les ultras font grève dont pas de chants. Le mec lui fait vous venez d'où ? La Rochelle. Vous avez le moral pour venir de si loin. Nous on vient de Bordeaux. On est du virage sud. Attend mon gars La Rochelle plus loin que Bordeaux. Il y aurait eu un réaménagement du territoire sans que je le sache !!!!! Puis si tu es du virage sud cela doit être de celui de Lorient pour connaitre aussi mal les paroles.   
Les speaker du match qui a du abuser de produit illicite essaie de chauffer le stade. Il est vraiment déjanté. 
Les joueurs rentrent au vestiaire. Le speaker donne la compo des équipes. Celle de Bordeaux à part Diarra et Carrasso ressemble à celle alignée en LDC. 
Bordeaux est là pour aller en finale il n'y a aucun doute. 
Le stade est au trois quart plein et une cinquantaine de bordelais sont présent.
Côté bordelais une banderole abolition de la coupe de la ligue. 
Le match débute mal pour les bordelais Lorient ouvre rapidement le score sur un but casquette. 
Les bordelais se procurent quelques occasions sans les mettrent au fond et Lorient est dangeureux en contre. 
A la 23' mn Chamakh parti à la limite du hors est desiquilibré dans la surface de réparation l'arbitre siffle le penalty et exclu le lorientais. Lorient va devoir jouer le reste de la rencontre à 10. 
Certains diront quand il y a penalty si on met le rouge il y a double peine. Tout d'abord pour qu'il y ait double peine il faut que le but soit marqué.  C'est bien français tout cela quand les lois ne sont pas appliquées on gueule et quand elle sont appliquées on gueule aussi.
Wendel prit le gardien a contre pied pour égaliser. Le public a pris l'arbitre en grippe, les lorientais se sont enervés et l'arbitre a perdu les pedales en dégainant plus vite que lucky Luke. 
Les bordelais ont doublé la mise sur un but de la tête de Chamakh sur une ouverture millimétrée de Wendel. 
L'abitre a sifflé la mi temps sur ce score de 1-2 et le public a racompagné l'arbitre au vestiaire sous un bronca.
Le guignol de service recommence a me les briser menu menu et je lui conseille vivement de dégager s'il ne veut pas benificier d'un vol gratuit direction la pelouse. Il dégage et doit être coupé de maso car cette fois il s'en prend aux stadiers bordelais qui font preuve de patience. Comme cela ne marche pas la première fois il revient a la charge et il trouve ce qu'il a cherché il se fait virer de la tribune et finit entre les mains de la marée chaussée direction le panier a salade. 
Entre temps la seconde mi temps a repris. Par ses décisions l'arbitre s'est fait des amis. S'il comptait passer ses vacances a Lorient il va falloir qu'il change de destination. Sur coup franc Wendel a logé le ballon dans la lucarne et Gouffran clôtura le score en contre. Une mauvaise nouvelle la sortie sur civière de Plasil durement touché a la cheville. C'est une mauvaise nouvelle en vue de la LDC.
On attend l'autorisation de sortir et les footix locaux qui passent sous la tribune qui nous lance des aller Marseille ou aller l'OM. Les réactions ne tardent pas à arriver dont les vertues poétiques ne me permettent pas de retranscrire ici. Les lorientais peuvent provoquer la finale ils la regarderont à la TV pendant que les bordelais feront tout pour priver Marseille d'un titre dont le dernier gagné remonte a tellement longtemps que même les hommes préhistorique ne s'en rapellent pas. Didier ne fait pas la gueule j'ai dit gagné pas acheté. 
On peut sortir direction la voiture pour rejoindre Le Mans là où j'ai le train à 4:00 pour aller à paname. Pour cause de brouillard et de fatigue je décide de prendre l'autoroute pour pouvoir faire une pause café dans une station. 
J'arrive au mans vers 03:15 le temps de faire le plein d'aller garer le véhicule et direction la gare. J'attends 5 mn l'ouverture de celle ci. 
Le train est mis a quai et je m'installe pour faire ma nuit. La capuche sur la tête pour ne pas avoir la lumiere dans les yeux et j'arrive a tomber dans les bras de Morphée. C'est le contrôleur qui me réveille a l'approche de paname. Je suis congelé tellement ça caille. Arrvivé à paname à 6:05 j'ai bien du dormir 1:30. Vous vous rappelez l'importance de la durée du trajet aller ?  Non !!!! Et bien je vous laisse chercher.  
Direction le métro pour aller gare du nord et c'est en grelottant et claquant des dents que je prend la direction de la ligne 6 changement a raspail pour prendre la ligne 4. Pourquoi ne pas prendre directement la ligne 4 ???  La ligne 6 est a proximité de l'entrée du métro et a raspail vous avez 50 m a faire au lieu de vous cogner le couloir interminable de la ligne 4!!!!  
Arrivé vers 7:00 gare du nord d'où je dois repartir a 9:13 avec Benoit qui doit me rejoindre. 
Je vais prendre un petit déjeuner et surtout me réchauffer. 
Je vais dans la zone d'embarquement où au moins il y a du chauffage. Je passe les zones de contrôles sans problèmes et je m'installe pour lire la presse sportive. 
J'envois un message a Benoit pour lui expliquer où je me trouve. Il est dans le RER il doit arrivé d'ici 15 mn. 
Vers 9:00 Benoit me rejoint et on va s'installer dans l'eurostar. Faute de places cote a cote on squatte les strapontins sur une plate forme. On discute d'un peu de tout mais surtout de Liverpool. A un moment les portes entre les plates formes se ferment Benoit est surpris. C'est pour la traversée du tunel. 
Je finis de lire le journal. On n'a pas vu le temps passé. On est déjà a Londres. On arrive avec 10 mn de retard. On a 22 mn pour aller a Euston prendre le train de 11:07. Cela va être juste on décide de prendre le 12:07. En fait on arrive a 11:00 a Euston on tente de prendre le train et on arrive a monter a bord. 
Il y a du monde cela doit être les vacances scolaires. On trouve deux places cote a cote elles sont réservées on verra bien. En fait elles étaient réservées pour nous. On quitte Londres c'est tout blanc. Il a fait une super gelée. En fait il neige. On n'est pas rassuré ne sachant le temps qu'il fait a pool. En attendant je passe le journal a Benoit pendant que je finis ma nuit. 
Vu l'heure l'estomac ne pouvant pas attendre Liverpool on se dirige a la voiture bar pour acheter a manger. 
On se restaure. On apperçoit la cathédrale lime street station n'est plus loin. Arrivée a pool comme prévu au départ a 14:15. Que c'est bon de respirer l'air de la Mersey. On va a l'auberge l'international Inn. Il est trop tôt, on laisse les bagages et on va au philarmonic pub qui se trouve à côté. Pub dans lequel je rente pour la première fois. Et oui je ne connais pas tout de pool. Lors de chaque visite je découvre de nouveau lieu. Là est aussi le charme de continuer à decouvrir la ville. On boit un coup. Un lad vient nous voir pour nous proposer un pins. On a du mal a le comprendre. Je l'ai reconnu c'est le responsable de la branche de Montchengladbac. Il me reconnait. On essait de se comprendre. Lui avec son accent allemand moi avec celui du sud-ouest. Vu l'heure on repasse a l'auberge on s'installe dans la chambre. Le temps de boucher les toilettes et on va a la boutique. Je n'achète que les mags et le programme du jour. On sait être raisonable quand il faut ........ des fois. 
Comme on doit être au stade a 18:00 pour récupérer les places on prend le bus a quens square. Arrivé au stade on va directement au guichet. Heureusement la file d'attente derrière nous se remplie. Il y a un soucis au guichet elle trouve pas nos billets. Le temps qu'on comprenne qu'elle cherche les billets du match du soir et que nous on veut ceux du match away qu'elle revient avec une enveloppe avec les précieux cesames dedant. Je les compte. Il en manque un. Non en fait un c'est glissé sous un autre. Je préviens Naima par SMS que c'est OK pour les billets.  Je vais retiré des livres étant a court et direction l'albert pour boire un coup.
N'ayant pas de nouvelle du frère d'Ant je l'appele Ant m'informe qu'il ne vient pas sa copine etant malade. On essait de vendre le billet mais comme les guichets sont ouverts c'est peine perdue.  On rentre dans le stade. On boit un coup puis on rentre dans le KOP. C'est dommage on est exentré on a un pilier qui nous gêne pour voir tout le terrain. Mais bon on ne vas pas faire la fine bouche, comme certains, on est dans Anfield pour un match de coupe d'Europe, dans le KOP avec des billets non pas grace a un site mercantille, mais grace a nos members ship. Si quelqu'un m'aurait dit cela en 2005 que je pourrais revenir voir un match européen a Anfield avec un billet payé au prix normal je l'aurais pris pour un extraterrestre. Merci au travail énorme de Ant, Jean-Luc, Georges oui vous avez bien lu même s'il a fait a un moment un dérapage fortement incontrôlé, Camelia, Julien et tous les autres qui par leur boulot a leur petit ou grand niveau nous permette encore de rêver et de pouvoir dire que le père noeïl existe bien.   
Les joueurs entrent pour l'echaufement j'en profite pour mitrailler Samy et David plus particulièrement. 
C'est l'heure du repas dans l'eurostar la suite plus tard. 
       
avatar
Pascale from Paris

Messages : 940
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : Wuthering Heights

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  Pascale from Paris le Sam 20 Fév - 15:06

Arrête de manger on veut la suite !

Et pour le mitraillage de Sammy et David Wink tu sais qui te remercient ......
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 20 Fév - 18:41

Le stade se remplie petit a petit pour être quasi plein au moment du YNWA qui pour cause d'hymne de l'Europa league sera chanté avant l'entrée des joueurs mais le KOP n'a pas besoin de musique pour le reprendre lors de la rentrée des 22 acteurs sur la pelouse le YNWA reprend de plus belle. Le coup d'envoi est donné Pépé est dos au KOP. Celui ci veut rester debout. Au bout de 10 mn a la demande des stadiers une partie va s'assoir. Les reds sont a l'attaque l'envie est la mais pas la réussite. Quand le tir n'est pas contré il est repoussé par le gardien dans un grand soir et quand le gardien n'est pas sur la trajectoire c'est que ce n'est pas cadré. Les roumains on du contré 50 tirs sur 30 frappes même quand on ne tirait pas ils arrivaient a contrer. On a du avoir 30 corners mais toujours 0-0 a la mi temps. La seconde mi temps reprend le KOP est et restera debout. Alors  que les roumains avaient du passer 20 fois le centre sur 19 passes en retrait. Le premier qui dit que c'est la faute a Lucas sera banni a vie. Non mais. Je disais que les roumains se montraient plus dangeureux en seconde mi temps et obtiendront 2 corners.  
Babel rentre et commence a dribler il drible tellement bien la tête dans le guidon qu'il arrive même a se dribler et si l'arbitre ne l'arretait pas il irait meme dribler la Mersey.  La ou Riera essayait d'apporter quelque chose Babel nous tricote un cache nez pour aller a Bucarest. 
Pacheco fait son entrée et prouve qu'il a envie de se montrer. Il se  montre tellement bien que sur un attaque lancée par Gerrard il se trouve a l'origine du but marqué par notre N'Gog national. Le stade éclate de joie. Des Rafa Rafael descendront du KOP repris timidement.  N'Gog sur les rotules par le travail fournit sort sous une ovation bien méritée. Lucas le remplacera. C'est sur ce score de 1-0 que l'arbitre sifflera la fin de la rencontre. 
On a bien fait circuler le ballon, on a eu des occases mais on ne les met pas au fond. Gerrard a plus apporté dans le jeu mais où est passé le capitaine Gerrard ??? Celui capable de remonter ses troupes comme peut save faire mais on pourrait dire la même chose pour Carragher capable d'avoiner un partenaire pour avoir bouger d'un millimètre sur coup de pied arrêté. Ces comportements sont inquiétant pour leur avenir a pool. On peut cruellement se poser la question. 
On sort d'Anfield et direction le sandon pour boire un coup. On tombe sur Philippe et Peter qu'on a déjà vu en away et a pool. On discute un moment et ils rentrent pendant qu'on finit notre verre. 
On réussit a choper rapidement un bus qui va directement a lime street et au centre. On descend a lime street direction le cavern pub.
La suite un peu plus tard  
 
avatar
Paulska

Messages : 155
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 22
Localisation : Pas De Calais

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  Paulska le Sam 20 Fév - 19:02

Préssé de lire la suite Very Happy


Juice

Messages : 1281
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 28
Localisation : Epernay

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  Juice le Sam 20 Fév - 19:14

N'empêche que Babel a été désigné homme du match sur le site officiel et que sans lui on aurais peut être fini a 0-0 .
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 20 Fév - 22:14

Arrivé au cavern il y a un concert. Un groupe qui met une ambiance des plus symphatique. On prend un verre et on profite de la fin du concert. On va faire un tour au flanaghan pour prendre un dernier verre. La fatigue aidant on rentre a l'auberge vers 01:00. On se couche et on décide de se lever quand on se réveillera. Il fait trop chaud dans la chambre. Je baisse le chauffage et il ne me faut pas longtemps pour trouver le sommeil. Cela faisait longtemps que je n'avais pas dormi aussi bien. Quand je vous dis que l'air de la Mersey a des effets therapeutique et que les déplacements devraient être remboursés par la sécu. C'est vers 9:45 que je me réveille une douche et vers 10:15 on va prendre le petit déjeuner à côté de l'auberge copieux pour pas cher.
Benoit se connecte a Internet il me laisse le reste de son forfait pas le temps de poster sur le forum les hommes du match que la connection est terminée. On part se balader. On passe devant un restau indien du coté de Bold street. Les initiés reconnaitront. Restaurant conseillé par Julienggg je mettrais la vidéo en ligne. On fait quelques boutiques dont celle des reds Benoit devant ramener une écharpe pour un pote. On decide d'aller manger au flanaghan. Benoit décide d'aller visiter le musé des Beatles comme je l'ai déjà fait pour le boxing day on se quitte la. Je lui donne les places pour Bucarest qu'il doit donner à Ant au rush pour le match contre City. Je part me balader dans le centre puis je vais sur les docks profiter du soleil et acheter des cartes postales. Je vais boire un café au Costa sur les docks et je propose a Benoit s'il a le temps de me rejoindre pour boire un verre. Comme il a un bus pour l'aéroport il décline mon offre. Je profite pour écrire les cartes. Je rentre a l'auberge me reposer avant la soirée. Je prend une douche histoire de le réveiller et direction le cavern pub. Il y a un concert avec un groupe qui met une super ambiance. Le pub est plein. Je reste un bon moment le groupe met une telle ambiance qu'il a droit a un rappel. Il poursuit le plaisir puis il est temps pour eux de mettre fin au concert. Le cavern se vide je vais faire un tour au flanaghan ou au rez de chaussée il y a un concert. Pas du tout le même style mais bien agréable. La fatigue arrivant et devant me lever de bonne heure le lendemain je rentre me coucher. Il est environ 1:00 quand je me couche.
Levé a 7:00 le temps de prendre une douche pour mettre la tête a l'endroit et il est temps de quitter l'auberge direction la gare. Je prend le train a 7:48 direction Londres. Du côté de Runcon qui n'est pas très loin pool (10 mn en train) il a neigé. Je commence a tapper le CR pour le mettre en ligne une fois en France. Je vais prendre un café a la voiture bar. Je demande un café. La serveuse a du mal a ouvrir le rideau la clé étant bloqué la machine ne peut pas fonctionner. Je lui viens en aide et en remerciement elle m'offre le café. Je la remercie pour ce geste qu'elle n'était pas obligé de faire. On arrive a euston a 10:10 je vais a St Pancras tranquillement ayant mon train a 12:29. Le temps d'aller acheter une bouteille d'eau pour le voyage et je passe les contrôles de sécurité. Alors qu'a Paris je ne fais pas sonner a Londres avec les mêmes affaires j'ai droit a la palpation. J'attends l'embarquement en continuant le CR. Je prend place dans l'eurostar. Je poursuis le CR et comme c'est le service du repas comme on est en France je met en ligne une première partie. Le repas est sympa et bon meilleur que dans les avions. C'est au menu de la salade de courgette, poulet avec des épinards et des pomme de terre et un morceau de gateau. On me propose un café que je prend avec plaisir. Je consulte mes mails et je constate que le vol que doit prendre mon neveu Athènes / Paris de mercredi est annulé. J'arrive gare de Nord direction la ligne 4 jusqu'a Raspail puis ligne 6 trajet conseillé pour les faineants. Le temps de contacter mon neveu et lui laisser le temps de reflechir. J'arrive a montparnasse et il est décidé d'annuler son voyage. Comme lundi matin je devais partir a 4:30. Je change de fusil d'epaule et une fois trouvé a Paris un toit et un lit pour dimanche soir je décide de repartir de chez moi dimanche apres midi.  Je m'installe dans le train qui me ramene at home et je percute que je ne pourrais pas voir le match de city je réussi a trouver dimanche matin un strapontin le train étant complet comme cela je pourrais être au rush dimanche après midi. Je poursuis le CR et je met une seconde partie en ligne. Le voyage se passe tranquillement je profite pour lire la presse sportive et prendre connaissance des résultats. Je poursuis le CR pour arriver chez moi pour la fin de la première partie de ce périple. 










      
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Dim 21 Fév - 15:12

Arrivé chez moi samedi soir a 22:30 le poisson rouge est pendu aux rideaux et le chat barbotte dans la baignoire. Le temps de défaire la valise la reremplir, imprimé tous les justificatifs de la suite du périple et au lit. 6:50 le réveil du portable sonne heureusement j'avais oublié de mettre le réveil à sonner. Je me prépare, prend le petit déjeuner et je file a la gare faire annuler les deux billets dont je n'ai plus besoin. J'achete la presse locale et sportive puis je vais prendre mon train direction paname. Je trouve une place assise étant en surreservation. Je parcours la presse puis je repose les yeux. Le voyage se passe tranquillement jusqu'à une famille qui me fait penser a la famille qu'il y avait dans le collaro show. D'un sans gêne et d'une impolitesse dont leur fait remarquer une personne. Je vais m'installer sur une plate forme sur un strapontin car je risque devenir fortement désagréable. Le train arrive a paname je prend le métro ligne 6 puis la 5 direction le rush. 
Suite du périple a mon retour en France samedi. 
avatar
simon59

Messages : 1942
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 25
Localisation : Lille

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  simon59 le Dim 21 Fév - 17:16

tes aventures me rappelle le personngage de Clooney dans "In the Air"
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Ven 26 Fév - 12:38

Pour cause de ces culés d'easyjet réservation annulé alors que le vol circulait

Bloqué a Bucarest rentre par Lyon plus direct qu'un Bucarest Paris par Cluj

Arrivée ce soir a Lyon vol retardé après on verra l'itineraire possible

Mieux que Dalas ou les feux de l'amour vous loupez un épisode vous loupez rien au moins un déplacement avec moi il y a du rebondissement lol!
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 27 Fév - 13:26

La suite du périple

Arrivé au rush c'est désert vu l'heure c'est normal. Les premiers lads arrivent et sont surpris de me voir là !!! Quoique a demi surpris. Le match des reds a city commence l'ambiance est électrique. Une victoire et tous les espoirs sont en nous, une défaite et tout va être compliqué. Les reds dominent mais restent stériles.  City ne montrent rien. Malheureusement l'arbitre fait des siennes et nous sanctionne plus que city pour les mêmes fautes. Son arbitrage en vient même douteux. City rentre dans le match et se montre dangeureux. On résiste bien. Le score finit sur un score de parité et ne restera pas dans annales du foot anglais. Un bon somnifère pour les insomniaques. On ne fait pas une bonne affaire city ayant un match en retard sans en faire forcément une mauvaise. Le match terminé le rush se vide petit a petit. Je rentre avec la personne qui a eu la gentillesse de m'heberger. Merci à elle. Je sais tu vas te m'être en colère a force de te remercier. Mais bon c'est l'éducation donnée par ma maman qui veut cela je ne peux m'empêcher de dire merci des que quelqu'un me rend service. Donc merci merci et encore merci.  
On regarde Rennes Lille tout en mangeant. Lille l'emporte ce qui ne fait pas les affaires des bordelais qui ont un match en retard et a gagner pour garder un avantage dans la course au titre.
Je vais me coucher. A 6:30 la sonnerie SMS me réveille des amis partant de Barcelone pour athènes me demandant ou j'étais grrrrrr.  Je ne peux me rendormir. Vers 07:00 je me lève, vais faire un brin de toilette puis me met en tenue pour ce voyage. J'entends du bruit c'est la personne qui m'heberge gentillement qui se lève non pas pour venir avec moi mais pour aller bosser. On prend le petit déjeuner ensemble. Puis il est temps de prendre la direction de l'aéroport d'Orly. On se donne rendez a Bucarest jeudi. 
Je prend le RER direction denfer puis le bus pour Orly. J'arrive a Orly ou une bordelaise faisant parti de la même assos m'apprend que le vol de 11:05 est retardé de 2:00. Je vais me renseigner au comptoir easyjet qui me confirme l'info. Je me renseigne en même temps pour les risques de grève pour Athenes et j'apprend que mon vol pour Milan n'est pas annulé pour le moment. L'aéroport se rempli de bordelais dont certains je connais. On discute de choses et d'autres avant de passer sans problèmes les contrôles de sécurité.
 
La suite un peu plus tard 
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 27 Fév - 14:01

L'avion est annoncé pour décoller a 13:00 puis 14:15 puis 14:05 puis 14:00. Easyjet dans sa grande générosité nous offre un bon de raffraichissement de 4€50 vu les prix pratiqué dans les aéroports si ce n'est pas du foutage de gueule cela y ressemble. Certains se plaignent de la SNCF prenez easyjet dans de telles situations vous allez adorer la SNCF. Cela sent l'annulation a plein nez. C'est la politique du lowcoast on repousse on repousse et on annule.  
Une personne face au manque d'information monte au créneau et pousse une gueulante et comme par enchantement on nous informe que suite a un incident sur l'appareil on attend que le Paris Milan redecolle de Milan a 14:35 pour connaitre l'heure approximative de l'embarquement. 
Je préviens les personnes que je devais retrouver a l'aeroport d'Athenes de ne pas m'attendre et de se rendre au centre. Je les préviendrais en arrivant a Athenes. 
Une personne réclame un nouveau bon de 4€50. On n'y a pas droit c'est par tranche de 2:00. Un avion arrive roulement de tambour et non c'est le Toulouse. Un autre atterri nouveau roulement de tambour il arrive prêt de la porte d'embarquement oui non oui non oui oui oui hooooo non c'est le Nice. 
Enfin une annonce changement de porte de l'embarquement. Cela sent bon mais on ne sera rassuré que quand on sera dans l'avion.
 
Suite au prochain épisode. 
avatar
Jepigepo

Messages : 1656
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 55
Localisation : Longitude 05° 43' 03" Est - Latitude 49° 31' 57" Nord

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  Jepigepo le Sam 27 Fév - 14:29

ontour a écrit:L'avion est annoncé pour décoller a 13:00 puis 14:15 puis 14:05 puis 14:00. Easyjet dans sa grande générosité nous offre un bon de raffraichissement de 4€50 vu les prix pratiqué dans les aéroports si ce n'est pas du foutage de gueule cela y ressemble. Certains se plaignent de la SNCF prenez easyjet dans de telles situations vous allez adorer la SNCF. Cela sent l'annulation a plein nez. C'est la politique du lowcoast on repousse on repousse et on annule.
Une personne face au manque d'information monte au créneau et pousse une gueulante et comme par enchantement on nous informe que suite a un incident sur l'appareil on attend que le Paris Milan redecolle de Milan a 14:35 pour connaitre l'heure approximative de l'embarquement.
Je préviens les personnes que je devais retrouver a l'aeroport d'Athenes de ne pas m'attendre et de se rendre au centre. Je les préviendrais en arrivant a Athenes.
Une personne réclame un nouveau bon de 4€50. On n'y a pas droit c'est par tranche de 2:00. Un avion arrive roulement de tambour et non c'est le Toulouse. Un autre atterri nouveau roulement de tambour il arrive prêt de la porte d'embarquement oui non oui non oui oui oui hooooo non c'est le Nice.
Enfin une annonce changement de porte de l'embarquement. Cela sent bon mais on ne sera rassuré que quand on sera dans l'avion.

Suite au prochain épisode.

Ils ont bien choisi leur nom de compagnie.... publicité mensongère
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 27 Fév - 18:12

Le match au Mans étant annulé sur le chemin du retour un ch'ti tour au rush demain et retour at home dimanche soir
avatar
matlehulk

Messages : 1621
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 32
Localisation : Caen

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  matlehulk le Sam 27 Fév - 19:30

On se croisera peut-être au Rush alors mon ptit gars...je fais un saut à la capitale demain.

Une camomille pour le gouter ? guinness
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Sam 27 Fév - 19:35

matlehulk a écrit:On se croisera peut-être au Rush alors mon ptit gars...je fais un saut à la capitale demain.

Une camomille pour le gouter ? guinness

avec plaisir
avatar
ontour

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/11/2009
Localisation : dans un stade entre une gare et un aéroport

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  ontour le Lun 1 Mar - 2:19

On rentre enfin dans l'avion les supporters bordelais mettent le feu les stewards leur demandent de se calmer. On décolle enfin direction Athènes. J'en profite pour faire tomber la tension nerveuse en trouvant le sommeil. Le vol se passe tranquillement et l'atterrissage se fait comme sur des coussins d'air il est 19:15 local au lieu de 15:05. J'envois un message aux amis venus de Barcelone et leur donne RDV place Syngtama a 20:00 pour aller manger. On est a la place Syngtama mais celle-ci est tellement grande qu'on est a l'opposé les uns des autres. On trouve un point de ralliement et on part manger. On cherche un restau faute de trouver un truc local on envisage de se retrancher sur le Mc Do quand on découvre une terrasse avec de magnifiques parasols calsberg. Il y a une carte qui semble sympa. On demande de manger en terrasse le serveur fait la gueule en fait non il est surpris car il pleut. La température étant agréable on décide d'en profiter. On passe commande et vu les desserts on envisage de faire les gourmands. On commande une tournée et on est mort de rire quand on voit la taille du verre de blanc (le double qu'en France). Les plats arrivent ils sont a l'image du verre de blanc. Une fois mangé on se dirige vers mon hôtel. Je fais comprendre que j'ai envoyé un mail pour dire que je suis tout seul. On m'explique que c'est le prix de la chambre. Sur le coup je gagne 5€ de réduction et comme je paie en espèce j'en gagne 5 de plus. Je pose ma valise et je racompagne les amis a leur hôtel. On se donne RDV le lendemain matin pour 7:30 au petit dejeuner. Je rentre a mon hôtel en passant par l'acropole. Le matelas étant de mauvaise qualité j'ai du mal a trouver le sommeil. Le matin quand le réveil sonne je suis en plein rêve et j'ai du mal a réalise ou je suis. Je me lève direction la douche sur le palier. Une bonne douche fraiche pour retrouver les esprits il n'y a rien de mieux. Je m'habille en footix bordelais et je rejoint les amis a leur hôtel pour le petit déjeuner. On goute les produits locaux dont des pains au raisins avec du fromage et des épinards. C'est délicieux. Je prend un fruit en réserve pour la balade. On arrive devant l'acropole a 8:25 on attend 8:30 l'ouverture. On paye et a l'entrée on demande l'âge du fils de l'amie. Il a 17 ans on lui rembourse le ticket. Comme quoi les grecs sont honnêtes. On attaque la visite jusqu'à l'acropole ça grimpe. Il y a une fontaine je veux me rafraichir l'eau est infecte. Je la recrache. Il y en a qui se fende la gueule j'ai les noms. 
On continue la visite et je veux prendre une photo en footix nationaliste coup de sifflet on me fait comprendre que les photos avec les écharpes ou drapeau sont interdites on me demande de montrer l'appareil photo. On a pas eu le temps de la prendre. 
On poursuit la visite. On sort de l'acropole. On fait une pause rafraichissement 3,50 € le verre d'orange pressée cela fait cher le kg d'orange. 
On poursuit tranquillement la balade jusqu'à nos estomacs nous rapellent a l'ordre. On va dans plaka. On trouve un endroit pour manger vraiment pas terrible. Mais bon vu le nombre de restau c'est la roulette russe. 
Une fois mangé on poursuit la visite dans plaka où je tombe sur un drapeau de Liverpool il y en a plusieurs j'en prend deux. Un pour moi et un pour une personne à qui je suis persuadé cela va faire plaisir. On tombe sur la boutique de l'olympiacos on ramène des souvenirs. 
Un pote arrivé par l'avion des supporters me contacte ils sont a l'aéroport. On se donne RDV a cote du musée. Comme il n'a pas mangé on trouve un restau pour nous se sera patisserie locale. Après avoir gouté un papanasi en Roumanie ce sera un kadafi en Grèce. On boit un café. On va visiter un site mais il est 15:00 passé et c'est fermé. On va jusqu'à l'ancien stade olympique. Puis on visite le parc en face. Des amis me contacte pour me demander où on est ?  Je répond a l'aéroport de Paris. Ils nous ont vu avec le tram ils sont au piréa. On se donne RDV las bas avant on doit passer a l'hôtel pour téléphoner a la compagnie des amis venus depuis Barcelone pour savoir s'ils peuvent rentrer le lendemain. Ils ont un mauvais numéro je leur trouve le bon et j'appele. L'avion est annulé pour cause de grève générale le lendemain a Athènes. Il les affrète sur le vol du jeudi et me donne le nouveau numéro V comme Victor T comme Thérèse P comme papa W comme whisky et derrière j'entends du monde éclater de rire. De joyeux lurons chez swiss air. 
Maintenant il faut une chambre pour la nuit de mercredi. On lui explique et la receptioniste nous sort mais vous avez une réservation pour deux et vous êtes quatre. Comme quoi les réputations vont bon trains partout. On lui explique que seulement deux personnes dorment la. Mais elle reste septique. Il devront peut être changer de chambre. 
On va prendre le métro direction le piréa. 

Suite au prochain épisode.    

Contenu sponsorisé

Re: Récit d'un périple par un footix nationaliste

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 18:32