Seul club officiel de supporters de Liverpool FC en France. Official Forum for Liverpool Supporters in France


DECES DE ROGER GICQUEL

Partagez

stéphane

Messages : 191
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 49
Localisation : ivry(94)trop loin d'anfield

DECES DE ROGER GICQUEL

Message  stéphane le Dim 7 Mar - 10:36

source lci.fr
Il avait eu pour consigne de personnaliser la grand messe du 20 heures alors que naissait la concurrence entre TF1 et France 2. Il avait donc pris pour habitude de commencer son JT par un édito, donnant son avis sur tout. Un exercice impensable de nos jours, mais qui a fait son succès à l'époque. Le journaliste Roger Gicquel, présentateur-vedette du journal télévisé de 1975 à 1980, est décédé samedi des suites d'un infarctus, à l'âge de 77 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.
Sa carrière, il l'avait débutée en Normandie, au Parisien libéré (ex Parisien) en Normandie... après avoir été d'abord steward au sein de la compagnie UTA et comédien de 1953 à 1960. Accepté pour faire des bouts d'essai à Paris, il est pris pour faire le remplacement de l'information de la nuit conduite par Raymond Mockel sur France Inter. Repéré, il passe à la revue de presse de 8h30 (1968-1973), dont il est grand reporter à partir de 1969. A l'éclatement de l'ORTF en 1974, dont il est devenu directeur de l'information, il est propulsé, sans aucune expérience, au 20 heures.
"La France a peur"
C'est là qu'il invente ce nouveau style de JT très personnalisé. Il reste célèbre pour sa phrase d'ouverture du journal du 18 février 1976 : "La France a peur", qui soulignait l'émotion provoquée par le meurtre du petit Philippe Bertrand par Patrick Henry. "Je crois qu'on peut le dire aussi nettement. La France panique depuis qu'hier soir, une vingtaine de minutes après ce journal, on a appris l'horreur: un enfant est mort, un doux enfant au regard profond, assassiné, étranglé ou étouffé, on ne sait pas encore, l'autopsie ne l'a pas complètement révélé, par le monstre qui l'avait enlevé pour de l'argent".
Après six ans de collaboration avec la première chaîne, las d'occuper la même fonction et gêné par sa célébrité, Roger Gicquel décide d'arrêter le JT en 1981. Il ne quitte pas l'audiovisuel pour autant. Producteur de documentaires d'actualité, il tient une chronique sur Europe 1 jusqu'en 1982. De 1983 à 1986, il produit et anime l'émission "Vagabondages" sur TF1, au cours de laquelle il reçoit des personnalités du monde socio-culturel. Disparaissant de nouveau du petit écran, il retourne à la radio, en tant que chargé de la revue de presse du week-end sur France-inter, de 1987 à 1994. Entre temps, il revient à la télévision, sur France 3-Ouest, où il anime l'émission hebdomadaire "En flânant", grâce à laquelle il retrouve la Bretagne de son enfance (après être né dans l'Oise). L'émission s'arrête en 1997. Depuis, Roger Gicquel avait poursuivi la ballade en écrivant. Il est notamment l'auteur "Tous les chemins mènent en Bretagne" (1998) et plus récemment "Croisières et escales en Bretagne" (2007).
Il a "marqué l'histoire du journal télévisé et de l'information", a déclaré Michel Drucker à l'AFP. "'La France a peur', c'est lui. Il avait un ton, il ne séparait pas l'info du commentaire, prenait l'info à son compte", a déclaré l'animateur dans les coulisses des Victoires de la musique qu'il co-animait samedi soir. Roger Gicquel "était un très bon journaliste. Il a été le journaliste star entre Léon Zitrone et Patrick Poivre d'Arvor", a-t-il ajouté.

Autumn319
Admin

Messages : 609
Date d'inscription : 27/11/2009
Localisation : Spithead

Re: DECES DE ROGER GICQUEL

Message  Autumn319 le Lun 8 Mar - 17:57

un grand journaliste!!!
j'ai entendu qu'il a quitté tf1 parcequ'il subissait des pressions venant de l'equipe de mitterand après l'election de 1981.
et qui l'a remplacé après?narcy et ppda.
la classe.trop la classe.

    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 0:07