Seul club officiel de supporters de Liverpool FC en France. Official Forum for Liverpool Supporters in France


Régionales 2010

Partagez

Brittanyred

Messages : 2178
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 44
Localisation : Breizh

Régionales 2010

Message  Brittanyred le Dim 21 Mar - 23:19

Juste un coup de gueule vis à vis des politiques et, encore plus, des journalistes, qui nous ont confisqué ces élections régionales, en les transformants en élections nationales. Plusieurs points me révoltent alors que dans la lucarne, le bandeau "régionales 2010" devait se sentir bien seul parfois :

- un ancien ministre a expliqué que son parti devait cesser de gagner les matchs amicaux et s'occuper des matchs officiels. Comprendre par match "amical" : les régionales. Pourquoi en faire si c'est un évènement sans importance alors? Une horreur! J'ai failli casser un meuble, surtout quand il a expliqué que le vote était un vote sanction. Mon vote n'était pas en faveur du gouvernement, mais ce n'était pas une sanction du gouvernement! De quel droit détourne-t-il le vote des citoyens aux REGIONALES, pour en faire un acte exclusivement national?

- La question des journalistes qui revenait sans arrêt : Comment va faire le Président? Qui sera candidat à la présidentielle en 2012? Va-t-on changer de gouvernement? Il s'agissait pourtant d'élections régionales, non?

- Les commentateurs politiques ont vaguement évoqué quelques résultats locaux, pour se concentrer sur le côté people des élections, comme une semaine auparavant : Le Pen en PACA, Frêche en Languedoc, Ségolène en Poitou-Charente et les élections en Ile-de-France.

- Risible, alors qu'ils interrogeaient Valérie Pécresse, qui avait au moins le mérite de parler de sa campagne locale, ils l'ont tout de suite coupé pour lui demander les conséquences sur le plan national pour la majorité. En fait, c'est la seule chose qui les intéressait, le plan national, le scoop.

- J'aurais aimé voir des vraies interviews des PRESIDENTS DE REGION, au lieu des allers et retours du côté des bureaux des partis à Paris. En fait, que l'on soit à gauche ou à droite, notre pays est en train de nous faire le syndrome de Neuilly-sur-France. Toujours aussi jacobin. Seulement, il y a un problème : l'Europe de demain, c'est la concurrence entre les régions. Plus de 100 milliards d'Euros de budget pour les grandes régions comme la Catalogne ou la Bavière, et voilà la France avec ses "éléctions" dites régionales, avec une Normandie divisée en deux régions (et le bins pour ses 11 siècles de célébration l'an prochain entre les deux entités qui n'ont ni queue ni tête) et des débats sur les régionales qui sont inexistants, parce qu'ils n'intéressent pas les journalistes. On va dans le mur. J'aurais été sur un plateau télé, ils auraient entendu beaucoup de noms d'oiseaux mes chers amis journalistes. Je faisais récemment le cours sur l'affrontement entre les Fédéralistes girondins et les Jacobins à mes élèves de quatrième, durant le cours sur la Revolution, avec la victoire de Robespierre et l'exécution des révolutionnaires fédéralistes, dont leur chef de file girondins Brissot. En fait, deux siècles après, nous sommes encore en plein dedans. C'est dramatique.

ZeZapatiste

Messages : 747
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 29
Localisation : Chapareillan, le pays du vin blanc

Re: Régionales 2010

Message  ZeZapatiste le Lun 22 Mar - 1:41

Ca m'a gavé aussi. Je voulais jeter un oeil aux résultats sur la 2 : 3 leaders nationaux (Hollande, Coppé, Danny), et en zappant sur la 1 même
chose. Du coup au lieu de parler des régions, on a eu le point de vue des leaders nationaux, sans aucune considération locale. Ca m'a profondément énervé.
Edit : comparer la Catalogne ou la Bavière à nos régions, c'est oublié le caractère profondément unitaire et centralisé de notre pays. Une région n'a pas autant d'influence qu'un Land, c'est certain.

thommo29

Messages : 848
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 26
Localisation : Ich bin ein Berliner

Re: Régionales 2010

Message  thommo29 le Lun 22 Mar - 2:08

ZeZapatiste a écrit:Edit : comparer la Catalogne ou la Bavière à nos régions, c'est oublié le caractère profondément unitaire et centralisé de notre pays. Une région n'a pas autant d'influence qu'un Land, c'est certain.

C'est ce qui me dérange le plus dans ce pays. Mon plus grand rêve est qu'un jour la Bretagne réunifiée est un statut semblable à celui de la Catalogne. Ce jour-là, je serai vraiment fier d'être Français (ça peut paraître contradictoire mais ça ne l'est pas)!
Malheuresement, ça relève plus de l'utopie tant la France est un Etat jacobin. Néanmoins, les autonomistes (Parti Breton au 1er tour et UDB au sein de la liste écolo) ont fait leur meilleur score depuis bien longtemps, encourageant!


Sinon Erwan, la prochaine fois regarde plutôt France 3 qui donne une place plus importante aux régions, même si c'est pas super-super, c'est mieux que rien!

billyglou

Messages : 139
Date d'inscription : 28/11/2009
Age : 46
Localisation : L'Estaque

Re: Régionales 2010

Message  billyglou le Lun 22 Mar - 7:41

Brittanyred a écrit:Juste un coup de gueule vis à vis des politiques et, encore plus, des journalistes, qui nous ont confisqué ces élections régionales, en les transformants en élections nationales. Plusieurs points me révoltent alors que dans la lucarne, le bandeau "régionales 2010" devait se sentir bien seul parfois :

- un ancien ministre a expliqué que son parti devait cesser de gagner les matchs amicaux et s'occuper des matchs officiels. Comprendre par match "amical" : les régionales. Pourquoi en faire si c'est un évènement sans importance alors? Une horreur! J'ai failli casser un meuble, surtout quand il a expliqué que le vote était un vote sanction. Mon vote n'était pas en faveur du gouvernement, mais ce n'était pas une sanction du gouvernement! De quel droit détourne-t-il le vote des citoyens aux REGIONALES, pour en faire un acte exclusivement national?

- La question des journalistes qui revenait sans arrêt : Comment va faire le Président? Qui sera candidat à la présidentielle en 2012? Va-t-on changer de gouvernement? Il s'agissait pourtant d'élections régionales, non?

- Les commentateurs politiques ont vaguement évoqué quelques résultats locaux, pour se concentrer sur le côté people des élections, comme une semaine auparavant : Le Pen en PACA, Frêche en Languedoc, Ségolène en Poitou-Charente et les élections en Ile-de-France.

- Risible, alors qu'ils interrogeaient Valérie Pécresse, qui avait au moins le mérite de parler de sa campagne locale, ils l'ont tout de suite coupé pour lui demander les conséquences sur le plan national pour la majorité. En fait, c'est la seule chose qui les intéressait, le plan national, le scoop.

- J'aurais aimé voir des vraies interviews des PRESIDENTS DE REGION, au lieu des allers et retours du côté des bureaux des partis à Paris. En fait, que l'on soit à gauche ou à droite, notre pays est en train de nous faire le syndrome de Neuilly-sur-France. Toujours aussi jacobin. Seulement, il y a un problème : l'Europe de demain, c'est la concurrence entre les régions. Plus de 100 milliards d'Euros de budget pour les grandes régions comme la Catalogne ou la Bavière, et voilà la France avec ses "éléctions" dites régionales, avec une Normandie divisée en deux régions (et le bins pour ses 11 siècles de célébration l'an prochain entre les deux entités qui n'ont ni queue ni tête) et des débats sur les régionales qui sont inexistants, parce qu'ils n'intéressent pas les journalistes. On va dans le mur. J'aurais été sur un plateau télé, ils auraient entendu beaucoup de noms d'oiseaux mes chers amis journalistes. Je faisais récemment le cours sur l'affrontement entre les Fédéralistes girondins et les Jacobins à mes élèves de quatrième, durant le cours sur la Revolution, avec la victoire de Robespierre et l'exécution des révolutionnaires fédéralistes, dont leur chef de file girondins Brissot. En fait, deux siècles après, nous sommes encore en plein dedans. C'est dramatique.

Et quand tu vois que ce matin on nous explique que maintenant on va s'occuper des Présidentielles, que le bon score de Sego va lui servir pour se repositionner en meilleure perdante potentielle contre Sarko !

Je suis d'accord les médias ont vraiment fait un mauvais boulot, même France Inter, la Politique c'est du coup devenu La Nouvelle star et donc c'est plus simple quand il reste 2 candidats...

Et pendant ce temps Obama réussi à mettre en place une Sécurité sociale aux USA !

Kilkenny
Admin

Messages : 965
Date d'inscription : 27/11/2009
Age : 34
Localisation : Rives de seine...

Re: Régionales 2010

Message  Kilkenny le Lun 22 Mar - 18:48

Brittanyred a écrit:dont leur chef de file girondins Brissot.
Je croyais que c'était Laurent Blanc. scratch






D'accord avec toi sur le principe. Ceci dit, on ne saurait nier le fait qu'une part non négligeable d'électeurs tiennent compte de la politique nationale pour des élections locales ou supra-nationales (rappelez vous le referendum sur la constitution européenne).
D'accord avec toi aussi sur le fait que les régions ayant des candidats "people" ont plus d'audimat que les autres (l'avantage de ça, c'est qu'au moins on parlait de la mienne sur toutes les chaînes nationales, merci Georges Very Happy ).
De plus, beaucoup n'ont pas jugé de rappeler que Sarkozy avait été élu après le soit-disant plébiscite de la gauche aux régionales de 2004 (on a vu la suite).

Brittanyred

Messages : 2178
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 44
Localisation : Breizh

Re: Régionales 2010

Message  Brittanyred le Lun 22 Mar - 20:41

ZeZapatiste a écrit:
Edit : comparer la Catalogne ou la Bavière à nos régions, c'est oublié le caractère profondément unitaire et centralisé de notre pays. Une région n'a pas autant d'influence qu'un Land, c'est certain.

Dans les quarante prochaines années, la politique économique sera décidé au niveau des régions. L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni ont franchi le pas avant nous, qui sommes très en retard. Tu as raison de dire que notre pays est centralisé, trop! Je le déplore avec amertume. Nous allons le payer si nous ne donnons pas aux régions les moyens de leurs ambitions, et un découpage qui respecte leur histoire, gage de force et de cohésion. La Bretagne sans Nantes, la Normandie balafrée en deux entités illisibles, la Vendée avec les Pays de Loire (et non avec les Charente...), constituent quelques exemples absurdes. Et quand on ne sait pas quoi faire, on créé une région "centre". Quelle misère.

Ce qui est incroyable, c'est la fracture girondins/jacobins à propos des régions, sans doute irréconciliable. Les Jacobins ont considéré les régions comme une abominable entité synonyme de monarchie absolue et à éradiquer. Les Girondins fédéralistes ont considéré que les régions allaient, au contraire, reconquérir leur pouvoir perdu sous... la monarchie absolue. Deux lectures totalement opposées du sens que devait prendre la Révolution. De ce point de vue, les Jacobins ont plutôt servi un projet royaliste, au sens ou les capétiens en rêvaient et les jacobins l'ont fait.

ZeZapatiste

Messages : 747
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 29
Localisation : Chapareillan, le pays du vin blanc

Re: Régionales 2010

Message  ZeZapatiste le Lun 22 Mar - 21:12

Brittanyred a écrit:Dans les quarante prochaines années, la politique économique sera décidé au niveau des régions. L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni ont franchi le pas avant nous, qui sommes très en retard
Ca vient surtout du fait que ce sont des pays qui sont issus du regroupements de provinces à fortes identités, qui en font des pays fédéraux (peut-être moins pour l'Angleterre, et encore). Notre pays a toujours voulu unifier ses provinces au fur et à mesure des ses conquêtes militaires. Bon, personnellement je me sens très Dauphinois (bien plus fortement que Rhônalpin d'ailleurs), mais c'est loin d'être le cas de beaucoup de monde. A la limite, seulement la Bretagne, la Corse et les Savoie (ainsi que les Basques) peuvent vraiment se targuer d'une identité vraiment propre. Même les Bourguignons et les Aquitains sont entrés dans le moule, alors qu'elles étaient des provinces fortes dans le temps.
Je suis bien d'accord que les régions sont une part essentielle dans le développement de l'économie mondiale. J'ai la chance d'habiter dans une région en plein boum. Il faut aussi prendre en compte le fait que le territoire est très fragmenté au niveau de l'économie (certaines régions presque uniquement concentrés sur la production agricole, d'autres dans les technologies, d'autres dans le tertiaire...), ce qui rend évidemment la concurrence, même au niveau français, difficile. Aussi ne pas oublier l'interventionnisme de l'Etat. Par exemple, les pôles mondiaux de développement (ou je sais plus quoi, qui s'en rappelle d'ailleurs ?), des structures vraiment locales, sont largement décidées à Paris.
Bon, évidemment, je dis tout ça mais ce n'est que mon ressenti. Je n'ai pas l'expertise d'un prof d'histoire, ni économiste, ni géographe, ni politicien...

Brittanyred

Messages : 2178
Date d'inscription : 26/11/2009
Age : 44
Localisation : Breizh

Re: Régionales 2010

Message  Brittanyred le Mar 23 Mar - 1:10

ZeZapatiste a écrit:
Ca vient surtout du fait que ce sont des pays qui sont issus du regroupements de provinces à fortes identités, qui en font des pays fédéraux (peut-être moins pour l'Angleterre, et encore). Notre pays a toujours voulu unifier ses provinces au fur et à mesure des ses conquêtes militaires.

Le Royaume-Uni, la France et l'Espagne sont des vieux Etats constitués de plusieurs nations et régions, qui ont une forte identité (Bretagne, Normandie, Bourgogne, Corse, Pays Basque, Alsace, Catalogne, etc). Ils tirent leur légitimité de l'Etat, qui accompagne la domination d'une entité sur les autres, qu'il s'agisse du Castillan en Espagne, du Français en France et de l'Anglais en Grande-Bretagne. A l'inverse, l'Italie et l'Allemagne sont des nations plus anciennes (au sens culturel du terme) et plus homogènes, mais réunies en Etats assez tardivement, au XIXe siècle. C'est à cette époque qu'apparaît le concept d'Etat-nation (1 Etat = 1 nation), qui n'est pas un concept réputé pour sa tolérance, et à la source de biens des massacres (ex-Yougoslavie notamment).

En France le pouvoir central, capétien ou jacobin, a toujours voulu unifier ses provinces, de force et contre leur volonté. La monarchie absolue a maté la Fronde. Les Jacobins ont maté les Fédéralistes. Mais la majorité penchait en faveur du fédéralisme. On a décidé en lieu et place des Français.

Contenu sponsorisé

Re: Régionales 2010

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:06


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 0:06